Textes - Thème : Mélancolie

I'm afraid

Chanson en attente d'interprète.

Vous pouvez écouter l'enregistrement test, par David Villa, le compositeur, en cliquant sur le lecteur ci-dessous : 

I’m afraid

 

Quoi que la haine entonne

Aux soirs les plus sombres d’automne

Je prends ce que la vie me donne

 

Quoi que la peine soupçonne

A croire que les ombres détonnent

Je prends ce que la vie me donne

 

Quoi que mes veines sermonnent

Victoires que mes chaînes bâillonnent

Je prends ce que la vie me donne

 

I’m afraid, I’m afraid, I’m afraid

Understand,

I’m afraid,

I’m afraid, I’m afraid, I’m afraid

I’ll get there

I’m afraid

 

Quoi que la gêne frissonne

Aux sorts les plus sombres, les plus mornes

Je prends ce que la vie me donne

 

Quoi que mes peurs espionnent

A croire en un monde hors-norme

Je prends ce que la vie me donne

 

I’m afraid, I’m afraid, I’m afraid

Understand,

I’m afraid,

I’m afraid, I’m afraid, I’m afraid

I’ll get there

I’m afraid

 

Quoi que mes scènes résonnent

Déboires que mes peines jalonnent

Je prends ce que la vie me donne

 

I’m afraid, I’m afraid, I’m afraid

Understand,

I’m afraid,

I’m afraid, I’m afraid, I’m afraid

I’ll get there

I’m afraid

I’m afraid, I’m afraid, I’m afraid

Understand,

I’m afraid, I’m afraid

 

Auteur / Texte : Ingrid Barbier

Compositeur / Musique : David Villa

Beng

Beng (Texte écrit pour The Saving Grace)


Everybody wants (to) say, I don't say

Every day, we don't say, the love things

When the lines are exceeded, I don't say

Every time I won't say : « I need you stay »

I am sorry, keep your real side, I zone and … Beng Beng

I am sorry, keep your real life, I throw and … Beng Beng

(And) Youuuuu are feel...ing

(And) Youuuuu leave me … Beng

I am sorry, you are realizing, I 'm not the same … Beng

I am sorry, I'm not a perfect lie, I fall and … Beng Beng

(And) Youuuuu … I feel … Beng

(And) Youuuuu … I mean … Beng

I am sorry, keep your real side, I zone and … Beng Beng

Yeah I am sorry, keep your disappoint, be zen I … Beng Beng

(And) Youuuuu ... I fall again

(And) Youuuuu ... I feel … Beng

I am sorry, keep your real side, I zone and … Beng Beng

I am sorry, keep your perfect life, I fall and … Beng BENG !

© Tous droits réservés par Ingrid Barbier

Chanson écrite le 28/12/2013 par Ingrid Barbier

You...

You (Texte écrit pour The Saving Grace)

Any day and any way, you want to save

My little space on your way

 

Any time, yes, you want say, « only you »

away you go, you don't stay... ay ay ay

 

you ouuuuuuou,  youuuouou X2

 

I'm under the way

You pray and I'm suffering

I'm tired, you know I say

You lie and go away ...ay ay

 

you ouuuuuuou, you ouuuuuou

 

But take care of yourself

One day I will rise, I'll tell

Yes, all the things you made, any day ...ay ay

 

I bleed, I fly, I say it is over

 My heart, my soul will have a breath again

you ouuuuuuu, I leave youuuu

But, take care of yourself

One day I will rise, I'll tell

Yes, all the things you made, any day ...ay ay

Any day and any way, you want save my little place

but you are too late, I don't stay ...ay ay

you ouuuuuuou, you ouuuuou

 

 

 

 

 

 

 

© Tous droits réservés par Ingrid Barbier

Chanson écrite le 14/10/2013 par Ingrid Barbier

La nuit

La nuit

Je voyage au bout de l'ennui 
La nuit me guette et puis m'oublie 
En tête à tête, son ennemie 
Lui fait sa fête, la nuit rugit 
retient sa quête, me mettre au lit 
sans être inquiète, et sans un bruit 
 
Mais... 
 
La nuit face à l'insomnie 
Parfois c'est l'insomnie qui gagne 
Et la nuit maudit 
La fatigue au coin des yeux 
Le bleu de mes songes 
La pâleur de mon front 
La frayeur qui m’inonde 
L'insomnie qui fait front 
Et la nuit me dit 
d'oublier ces monstres planqués sous le lit 
de calmer mon cœur qui trop souvent fuit 
de rire de bonheur quand la peur me suit 
car le rire amène le rire et la peur sourit... et m'oublie 
 
Je voyage au bout de l'ennui 
La nuit me guette et puis maudit 
Les heures qui défilent 
Mes mots qui s'abîment 
La froideur qui m'anime 
La douceur qui s'affine 
L'insomnie qui dessine 
Mes peurs les plus enfantines 
 
Je voyage au bout de l'ennui 
La nuit me guette et puis rugit 
En tête à tête, son ennemie 
Lui fait sa fête, la lune rougit 
Me berce et puis me guide 
Pour quelques heures 
La lune et la nuit 
retiennent l'insomnie 
 
 
 
 

© Tous droits réservés par Ingrid Barbier 

Chanson écrite le 13/04/2013 par Ingrid Barbier

Aïe !

Aïe

Je ne sais si c'est la pluie ou bien le froid 
mais mon moral tiraille 
Triste pagaille quand les beaux jours se taillent 
Ils aiment se faire la malle 
A défaut de voyage, ils se cachent, ça caille ! 
 
Je ne sais si c'est la neige ou bien l'effroi 
mais mon moral se fane 
L'automne et l'hiver sont propices à la mémoire 
Vous savez... quand le spleen décline les couleurs moroses du soir 
Notre mémoire cherche et fouille dans le brouillard 
nos plus anciennes idées noires 
Loin de la vie en rose, la brume nous indispose 
et l'on se ferme, on s'enferme en tête à tête 
avec nos remords, et l'on mord, et l'on mord encore, et ça tire, aïe ! 
 
Je ne sais si c'est le gèle ou bien si c'est toi 
mais mon moral s’empale 
Je ne sais si c'est la fièvre ou bien si c'est moi 
mais mon moral s'empaille, s'entaille, déraille, sans toi 
 
 
 
 

© Tous droits réservés par Ingrid Barbier 

Chanson écrite le 29/03/2013 par Ingrid Barbier

I miss I

I miss I

 

My soul is more wrinkled than my skin

that cracks the rhythm of tears

My heart cracks, share in tatters

tired of his grave, he seeks only rest

 

I miss me, I miss I, I miss, I …

I want to cry, I can’t cry, I lost my mind

I miss me, I miss I, I miss, I …

I want (to) fly but I can’t get High

 

I’m lost in a face to face

In a little scary depress’

I could pretend to be another

Mummify my emotions, forget the shame, fear, fault

I could create me an image, a mask, a wolf, a place away from the scaffold

But my skin rejects the graft of false

 

I miss me, I miss I, I miss, I …

I want to cry, I can’t cry, I lost my mind

I miss me, I miss I, I miss, I …

I want (to) fly but I can’t get High

 

I miss me, I miss I, I miss, I …

I want to fly, I can’t get High, I cry my mind

I miss me, I miss I, I miss, I …

I can’t forget the past, I don’t want forget this past

I want fly but I can’t enjoy life

 

 

 

 

© Tous droits réservés par Ingrid Barbier

Chanson écrite le 05/06/2012 par Ingrid Barbier

Rustling

Rustling (Texte écrit pour Urban Grazz)

Rustling…

PARTIE 1 - LENTE

 

J’traine là…Sombre rencard

Le spleen m’incline sur le trottoir (8)

Du pont, une fille me jette un phare (8)

Les rires piétinent sans un égard (8)

 

Murmure :

Rustling…

 

 

Je bois la tasse de mes déboires (8)

Pas même un pilier dans l’ brouillard (8)

Pour adosser mes faux départs (8)

L’blues me flouse d’un dernier pourboire (8)

 

Murmure :

Rustling…

 

Pillé… je nous perds et je pars en déroute

La nuit vrille et noie l’indigo d’mes idées noires (12)

Elle me distille ton souvenir au compte-goutte (12)

Dans les impasses de ma mémoire, je doute, je pars (12)

 

 

Murmure :

Rustling…

 

Murmure :

Le pavé glisse sous mes espoirs (chant echo) (8)

Dans les impasses de ma mémoire (chant echo) (8)

 

PARTIE 2 – RAPIDE

 

Tic tac…

It could have been a starry night (8)

Moonlight shining on me… tic tac (8)
I should have been with you tonight (8)
But I’m… looking for a new meet (8)

Hopefully, in rustling city… (8)

 

Murmure/chant/choeurs :

Rustling…

 

© Tous droits réservés par Ingrid Barbier

Chanson écrite le 08/06/2010 par Ingrid Barbier

Mark me

Mark me

 

Sur la lime du rasoir

Quel dilemme, se couper ou bien choir

Regarder avant de s’asseoir

Et juste oser encore y croire

Sur le fil de ma mémoire

Quel désordre, tout est moins blanc que noir

Un peu de lumière ou bien je pars

Il me reste accroché l’espoir

 

Mark me, remember you to me

to that I don't get tired

Mark me, notice me

to that I don't make a choice, at night

 

Sur la grille de mes cauchemars

Quelle douceur ? Pas de place au nectar

Je trébuche sur un triste rencard

Ma vie je l’écrase comme un cafard

Sur le deal de mes idées noires

Quelle douleur, ces crampes sur le départ

Je cours poursuivi par un phare

Cette rue me parait dérisoire

 

Stand me, notice me

I don't want escape me

Stand me, I hope to

I want (to) stay here with you

 

Sur l’île de mes déboires

Quelle détresse, je me noie, je ne veux plus croire

Je bois la tasse pour ne plus voir

Le stress ne saoule pas seulement le soir

Sur l’abyme de mon échappatoire

Quel délire, je me fais peur dans mon regard

Je me broie et je ne vais nulle part

Mon pire ennemi reste mon miroir

 

Mark me, remember you to me

to that I don't get tired

Mark me, notice me

to that I don't make a choice, this night

Stand me, notice me

I don't want escape me

Stand me, I hope to

I want (to) stay here with you

 

Sur la cime de mes espoirs

Je fuis mes peurs, je viens vous voir

 

 

© Tous droits réservés par Ingrid Barbier

Chanson écrite le 09/12/2009 par Ingrid Barbier

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site