L'humanitaire

L'humanitaire

Elle voulait se lancer dans l'humanitaire 
Sans vraiment être disposée à le faire 
Elle collectionnait les associations 
Comme la preuve de sa grande dévotion 
Fière de se lancer dans l'humanitaire 
Sans pourtant déranger sa petite sphère 
Elle partait en mission main dans la main 
Avec son égo raflant les bons points 
 
Elle négligeait sa famille, ses amis 
Pour obtenir de la misère le grand prix 
Mais d'elle, famille et amis étaient fiers 
Sa grande passion c'était l'humanitaire 
On ne pouvait la blâmer de donner 
On ne pouvait lui reprocher sa bonté 
Sa grande mission c'était l'humanitaire 
Devant le miroir, elle pouvait être fière 
 
Elle voulait se lancer dans l'humanitaire 
Elle pensait que c'était une belle affaire 
Elle voulait se lancer dans l'humanitaire 
Elle avait surtout besoin de se plaire 
 
Elle voulait se lancer dans l'humanitaire 
Et pourtant un soir elle l'a fait se taire 
Ce petit garçon fouillant les poubelles 
Cet enfant qui avait grand besoin d'elle 
Tellement tournée vers la misère lointaine 
Elle le gronda et lui fit de la peine 
De l'inattention frileuse plein les yeux 
Elle cru que ce petit voulait mettre le feu 
 
Et de la révolution dans la voix 
Cette combattante de la misère le glaça 
Moralisatrice elle lui dit, pas bien ! 
Mais ce petit il avait juste faim 
Elle le renvoya chez lui menaçant 
De prévenir sa mère de l'acte malveillant 
Tellement absorbée par son univers 
Elle n'avait pas vu le départ de sa mère 
 
Son petit voisin, abandonné survivait 
Il n'y avait qu'un palier qui les séparait 
Son petit voisin, abandonné survivait 
Sur ce petit elle n'a pourtant pas veillé 
 
Elle voulait se lancer dans l'humanitaire 
Elle pensait que c'était une belle affaire 
Elle voulait se lancer dans l'humanitaire 
Et pourtant un soir elle l'a fait se taire 
 
Si elle avait écouté ses souffrances 
Si elle lui avait laissé une simple chance 
De parler, confier la misère de sa vie 
Alors il n'aurait pas sombré dans l'oubli 
A ses yeux, s'il n'avait pas été banal 
Il n'aurait pas fini dans un hôpital 
 
Elle voulait se lancer dans l'humanitaire 
Elle pensait que c'était une belle affaire 
Elle voulait se lancer dans l'humanitaire 
Et pourtant un soir elle l'a fait se taire 
 
Elle voulait se lancer dans l'humanitaire 
Elle pensait que c'était une belle affaire 
Elle voulait se lancer dans l'humanitaire 
Et pourtant un soir elle lui fit la misère 
 


 

© Tous droits réservés par Ingrid Barbier 

Chanson écrite le 13/06/2009 par Ingrid Barbier 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site